Sèche-linge

Le sèche-linge a été inventé, comme la machine à laver aux États-Unis, par J.Ross Moore, sensible au fait que tout le monde ne possédait pas de terrasse ou de jardin pour faire sécher au vent ses vêtements et ses draps, et qu’en plus , les saisons hivernales ou pluvieuses ne permettaient guère de les exposer dehors.

Sèche-linge

En 1935, il invente le premier modèle automatique dans un concept qu’il s’empresse de revendre à des pontes du marché du lavage, la Hamilton Company . Les foyers ne tardent pas à s’en équiper au grand bonheur des ménagères habitant dans les régions froides de la planète.

Cette belle invention est formée d’un tambour dans lequel le linge tourne, en séchant grâce à une circulation d’air chaud, qui permet d’évacuer l’eau et l’humidité contenues dans la fibre des textiles. Un autre type de modèle se présente sous forme d’armoire, dans lequel les vêtements sont étendus sur des barres, et diffusant de l’air et de la chaleur, sans tourner le linge dans tous les sens.

L’avantage du sèche-linge n’est pas seulement de rendre un linge sec, mais aussi assoupli, facile à plier et nécessitant peu de repassage. Par contre le sèche-linge possède encore une réputation de mangeur d’énergie peu apprécié des écologistes et autres défendeurs des causes planétaires. Les marques s’échinent donc à trouver des techniques et des innovations pour les rendre plus économes, de manière à favoriser l’investissement des ménages dans l’appareil. En effet, alors que la machine à laver est entrée dans toutes les buanderies, le sèche-linge ne fait pas toujours l’unanimité malgré les avantages évidents qu’il comporte. De nombreux modèles plus ou moins performants et aux prouesses techniques pointues se partagent le marché. Le sèche-linge peut se met en marche suivant deux types de programmation électronique ou mécanique. Dans le premier cas, le temps de séchage s’adapte à la nature, la quantité et l’humidité du linge, paramètres mesurés par des sondes électroniques ; dans le second cas, l’utilisateur choisit le programme de séchage selon la charge et le type de linge. Par ailleurs, la machine peut intégrer d’autres fonctions spéciales comme la fonction défroissage ou le réglage du degré d’humidité en vue du repassage. Les virtuoses de la buanderie ont ainsi de quoi exprimer leur talent de spécialiste du linge !

Buanderie.org

Copyright Buanderie / Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires.

En partenariat avec : Adoucissant / Vetements / Decoration